Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

La sirène de Saint-Pierre suppléera Jacquemart

Publié le 30 Novembre 2013 par Louisdelallier

Jacquemart

Jacquemart

Jacquemart prend feu le 12 mai 1946, résultat d’une imprudence commise au moment où la population moulinoise fête la victoire de 1945. A minuit moins sept, le secrétaire général de la ville signale qu’un feu de Bengale allumé en haut du beffroi a mis le feu à un drapeau, feu qui se propage ensuite très rapidement aux boiseries environnantes. Les pompiers accourus ne parviennent pas à lancer l’eau assez haut pour atteindre le sommet de la tour. A une heure moins dix, la cloche se décroche et s’écrase dans la rue. Quelques personnalités locales sont arrivées sur place. Le maire Henri Gromolard parti vers 23 heures à Saincaize revient en toute hâte à Moulins. Les curieux qui se pressent sont canalisés par les gardiens de la paix pour éviter tout drame humain. L’horloge aura sonné une dernière fois à minuit et demie.

Le 14 juin suivant, la municipalité prend une mesure symbolique. Elle se range à l’avis de Mademoiselle Jeanne Depresle, conseillère municipale, qui a pris note des doléances des habitants de Moulins. À partir du 17 juin, la sirène de l’église Saint-Pierre fonctionnera pendant 30 secondes environ à midi et à 18 heures tous les jours pour donner l’heure aux Moulinois à la place de Jacquemart hors d’état de fonctionner pour encore longtemps.

En effet, les dégâts sont considérables. Mais, Jacquemart renaîtra de ses cendres en septembre 1948.

Louis Delallier

Commenter cet article