Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Qui est le professeur Piccard reçu à Yzeure, ville voisine de Moulins ?

Publié le 31 Janvier 2014 par Louisdelallier

« A Yzeure, c’est pas comme ailleurs » annonce-t-on.

En effet, le dimanche 29 mai 1949, la ville est sur son trente-et-un. Une grande fête est organisée rue du Repos en l’honneur du professeur Piccard.

Auguste Piccard (1884-1962) est un savant suisse. À la fois physicien, aéronaute et océanaute, il est célèbre pour avoir travaillé sur les déplacements verticaux dans la stratosphère avec un ballon à oxygène et dans les profondeurs marines avec un bathyscaphe. L’habitacle est dans tous les cas sphérique et étanche. Les propulsions se font grâce à de l’hydrogène ou de l’essence. Et pour monter ou descendre, il utilise de la grenaille de plomb en guise de lest. Le 27 mai 1931 à Augsbourg, il bat le record du monde d’altitude en atteignant avec Paul Kipfer, son assistant, ingénieur suisse, l'altitude de 15 781 mètres. Cela lui permet d’être le premier à voir la courbure terrestre. Avec son second bathyscaphe « Le Trieste » qu’il a conçu, il descend à 10 916 mètres de profondeur dans le Pacifique en 1960. C’est son quatrième record du monde. Il a alors 76 ans.

En haut : Préparations d'un vol stratosphérique en 1932 - source Bundesarchiv. Bild 102.1373g - En bas : Auguste Piccard et Paul Kipfer avec leur casque en osier - source internet
En haut : Préparations d'un vol stratosphérique en 1932 - source Bundesarchiv. Bild 102.1373g - En bas : Auguste Piccard et Paul Kipfer avec leur casque en osier - source internet

En haut : Préparations d'un vol stratosphérique en 1932 - source Bundesarchiv. Bild 102.1373g - En bas : Auguste Piccard et Paul Kipfer avec leur casque en osier - source internet

Ce personnage est donc l’homme du jour à Yzeure en ce dimanche de fête des mères. Il est le clou du programme établi avec soin par les organisateurs. Malgré 16 heures de pluie, les visiteurs affluent. Le temps s’arrange vers 16h 30, mais quelques numéros ont été supprimés à cause du retard dû au mauvais temps. Il en reste néanmoins suffisamment pour amuser les chalands, dont les succès de la revue « d’Yzeure … Tapant » constitués de ballets, chants et danses. Le nom de cette revue joue sur les mots Yzeure et 10 heures avec une astuce qui n’apparaît pas à la première lecture.

Course au trésor à 14h 45  
Les « gars du patro » à 15h      
Ballet des coquelicots à 15h 30 
Tentative du professeur Piccard dans la stratosphère et lancer de ballonnets à 16h 
Concours de tir à la cible
Sports à Yzeure à 17h
Ballet par les Bataillots à 17h 30 
Les Libellules à 18h 
Les vins d’Yzeure à 18h 30

Les comptoirs de parfumerie, d’alimentation, de lingerie, de fleurs, de bazar, d’articles de cotillon, de loterie de volailles sont ouverts tout l’après-midi. On peut également profiter d’une salle de dégustation, d’un bar cocktail et d’une buvette.

Le ballon du professeur Piccard s'élève das les airs comme prévu vers 16 heures. un vent léger le pousse vers Gennetines où il se pose au lieu-dit La Brosse.

Les ballonnets du concours de distance (gonflés par le professeur Piccard) envoyés pendant la fête par des enfants se dirigent vers le nord-est et seront retrouvés dans la Nièvre, la Saône-et-Loire, les Vosges, la Haute-Marne et la Sarre.

Le premier prix, un gros ballon en caoutchouc offert par la maison Champion, sera remis pour un atterrissage à Losheim dans la Sarre. Le deuxième prix sera un flacon d'eau de Cologne pour un atterrissage à Mirecourt dans les Vosges. Et, un sachet de friandises récompensera une arrivée à Martigny-les-Bains dans les Vosges également.

Hergé, l’auteur de Tintin, s’est inspiré du professeur Piccard pour créer le professeur Tournesol. La ressemblance est étonnante. Hergé a seulement donné une taille plus petite à son personnage. Il disait qu’il avait fait un mini Piccard pour le faire entrer dans les cases.

Louis Delallier

Commenter cet article