Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Moulins accueille sa Majesté Carnaval 1er en 1929

Publié le 19 Février 2014 par Louisdelallier

En février 1929, le comité des fêtes présidé par Monsieur Chatron met tout en œuvre pour organiser un carnaval, le premier, à Moulins. Comme l’argent manque pour assumer toutes les dépenses, une souscription est ouverte. Elle parvient à réunir les fonds nécessaires.

Les festivités commencent le samedi 7 février au théâtre municipal par un bal travesti.

Le lendemain, dimanche, Carnaval 1er fait son entrée officielle dans Moulins. Malgré le froid vif et la neige, la reine de Moulins entourée de ses demoiselles d’honneur le reçoit sur les marches du théâtre. Il est 14 heures.

Lundi soir, la retraite aux flambeaux fait découvrir aux Moulinois pour la première fois un char illuminé présentant une libellule. La température descend à – 11°.

À cause de la neige qui recouvre les rues d’une couche épaisse, le cortège du mardi 10 est annulé et reporté au dimanche suivant. Dans le défilé, on verra accompagnant sa Majesté Carnaval 1er de nombreux travestis et quatre chars venus spécialement de Paris. Les bals donnés pendant cette semaine sont très fréquentés et animés.

Le deuxième carnaval bénéficie d’un temps bien meilleur. Plusieurs Moulinois dont Messieurs Chatron, Desperrier, Merlin, Mus, Plumet et Schmitt consacrent beaucoup de leurs soirées pendant des mois pour préparer cette deuxième édition. Ils prévoient le premier concours de « beurdignots », personnages maladroitement travestis dont le nom est typiquement bourbonnais. Ce cortège de 1930 mesure presque un kilomètre. Les chars dont un poisson-chat énorme, celui de sa Majesté Carnaval 2e et un groupe de voitures suggérant l’ascension du professeur Piccard (voir article du 31 janvier dernier le concernant) défilent sous les confettis et les serpentins. Pendant les trois jours de fête, 2 400 kilos de confettis et environ 50 000 serpentins sont consommés. Les trois bals de cette année-là remportent un succès exceptionnel au point que des gens qui ont payé leur place ne peuvent entrer sur le plateau de danse.

En 1931, à l’occasion du 3e carnaval moulinois, une première redoute* est organisée en rose et noir. A l’occasion de ce bal, la couleur des costumes est imposée. Un des clous du cortège est la venue de Gandhi !

En 1936, le succès est encore au rendez-vous, mais le déficit met le comité en difficulté. C’est pourquoi en 1937, sa Majesté Carnaval défilera pour la dernière fois dans les rues de Moulins avant la guerre .

*Le terme ancien de redoute désigne un endroit public où l’on joue, danse et par extension la fête ou le bal lui-même.

Louis Delallier

Moulins accueille sa Majesté Carnaval 1er en 1929
Commenter cet article