Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Deux bals travestis du mardi gras 1947

Publié le 4 Mars 2014 par Louisdelallier

extrait affiche bal parisien (source internet)

extrait affiche bal parisien (source internet)

Dans la journée de mardi-gras, les rues de Moulins ne sont pas vraiment à la fête. On n’y voit que quelques enfants déguisés. La soirée est quant à elle beaucoup plus animée.

Les footballeurs de l’Etoile moulinoise organisent un bal travesti dans les salons de l’hôtel de l‘Allier. Le succès est tel que la place manque pour les danseurs. Parmi les costumes remarquables figure une jeune fille représentant Jacquemart portant une robe de satin rose et velours noir. A ses côtés, paradent les habituels mousquetaires, mandarins chinois, Pierrots, Pierrettes, arlequins. Un Russe blanc et une Bécassine, des bouquetières complètent le tableau.

L’orchestre de Jo Masson de Vichy joue pour la première fois à Moulins au grand complet avec le pianiste Lannes.

Un buffet clôt les festivités.

Au Trianon-Dancing, près de l’ancien cinéma l’Artistic, le bal travesti est l’occasion d’un concours du plus joli costume. Les danseurs se pressent sous les confettis et les serpentins sur la piste animée par des jeux de lumière. L’orchestre est excellent et joue des valses, bostons, tangos, swings, fox. On découvre une Ecossaise, une Japonaise, une Tahitienne, une Espagnole blonde, un Hollandais, un Normand, un Arabe marchand de tapis, des gens vêtus de costumes nationaux de l’Europe centrale, des gauchos, des gitanes, un vieux monsieur en habit et chapeau haut-de-forme, un grand nombre de Pierrots.

Le premier prix revient à Mlle Michèle costumée en Ecossaise, le deuxième à Mme Meunier en Japonaise et le troisième à Mlle Fernandez en Tahitienne.

Louis Delallier

Commenter cet article