Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Kiosques à journaux au XIXème siècle à Moulins

Publié le 14 Mars 2014 par Louisdelallier

Nous sommes en décembre 1868. Le conseil municipal de Moulins vient d’accéder à la sollicitation de Monsieur Colançon habitant rue Saint-Dominique (rue du Pont-Ginguet actuelle) pour l’installation de 4 kiosques dans Moulins :

- près du théâtre,

- près de la préfecture,

- près de la place de Paris

- place d’Allier.

La municipalité lui en accorde la gestion pour 15 ans. Monsieur Colançon compte y vendre des journaux, de la petite librairie, des articles de Paris, des cigares de luxe et étrangers. Chaque kiosque aura une superficie de 4,37 m2. La municipalité souhaite toutefois que ces kiosques se trouvent sur :

- le cours Bérulle (cours Jean-Jaurès entre le théâtre et la rue d’Allier) en face de la maison de Monsieur Saulnier,

- le cours d’Aquin (cours Jean-Jaurès entre la rue d’Allier et la rue Diderot) en face du bureau du télégraphe,

- place d’Allier, derrière la fontaine

- sur la petite place près du pont Régemortes.

Au mois de mars suivant, le conseil municipal examine une autre demande de Monsieur Colançon. Il voudrait établir un kiosque sur la place du chemin de fer près de la gare à la place de celui du pont. Cette fois, le conseil municipal refuse car cela pourrait gêner la circulation. Il attend de constater les avantages et les inconvénients produits par le fonctionnement des autres kiosques.

Louis Delallier

Commenter cet article