Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Les infatigables au repos

Publié le 1 Juin 2014 par Louisdelallier in 100 kg

Les infatigables au repos

A l’exemple de  Paris, Moulins crée sa société des cent kilos autrement nommée « Les Infatigables au repos ». Son but est de réunir ses membres deux fois par an dans un banquet fraternel et sa devise est « manger, boire, chanter et rire ». Elle s’interdit d’avoir un président afin que cette distinction ne fasse l’objet d’aucune rivalité. Nous sommes en avril 1897.

Le samedi 23 octobre suivant, le premier banquet des 100 kg se tient au restaurant de la Paix, rue de la Flèche, à 19 heures précises. La cotisation est de cinq francs. Messieurs Bergerolles et Dormet se chargent de récolter l’argent. Peuvent s’inscrire les aspirants 100 kg à partir de 90 kg. Une bascule est installée devant l’entrée du restaurant. Les cent kilos sont priés de se peser à la sortie. On ne sait pas s’ils se sont pesés à l’entrée. Ça aurait été utile compte tenu du menu proposé :

 

Huîtres de Marennes

Potage brunoise

Brochet au bleu

Vol-au-vent financière

Selle de pré-salé portugaise

Haricots rouges à l’étuvée

Cailles de vigne rôties

Salade de saison

Buisson de crustacés

Bombe glacée

Desserts assortis.

 

Une vingtaine d’entre eux se sont sustentés plus que de raison. La fille de l’un d’eux a joué de la mandoline au dessert.

Louis Delallier

 

Commenter cet article