Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Une plus que centenaire moulinoise pour un centième article

Publié le 4 Août 2014 par Louisdelallier in Portraits

Françoise, veuve de Jean Chenaud, âgée de 107 ans, est morte à Marseille, à son domicile, 2 rue Saint-Mathieu, le 7 décembre 1898. Elle était la doyenne des marchandes de journaux de France.

Elle quitte Moulins dans les années 70 pour s’installer à Marseille où elle continue son activité professionnelle dans un kiosque à journaux rue de la République. Levée à 3 heures du matin pour aller chercher les journaux dans les imprimeries et couchée à 17 heures, elle exerce encore après son cent-septième anniversaire.

Félix Faure (ou son sosie ? voir mon article à ce sujet), Président de la République, lors de son voyage à Marseille en juin 1895 la rencontre devant son kiosque à journaux. Elle reçoit aussi la visite de monsieur Robin, maire de Bressolles, (localité proche de Moulins) dont elle a élevé le grand-père et le père. Ce dernier lui fait parvenir quelque temps plus tard des boudins et gâteaux bourbonnais pour lui rappeler son  pays natal.

La centenaire laisse une fille de 80 ans, Jeanne, qui vivait et travaillait avec elle et plusieurs neveux et nièces qui habitent Nomazy à Moulins, Avermes et Saint-Bonnet d’Yzeure. Elle n’aura pas réalisé son dernier vœu qui était de vivre assez longtemps pour « voir » l’exposition universelle de 1900, malgré les soins attentifs du docteur Chabert.

 

Louis Delallier

Commenter cet article