Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

1948, la chambre de métiers s’installe au Carriage

Publié le 11 Octobre 2014 par Louisdelallier

Initialement installée au 32 de la place d’Allier, la chambre de métiers va devoir déménager. Les services (secrétariat, apprentissage, bureau artisanat) seront transférés au château du Carriage 46 rue Pape-Carpantier le 10 mars1948.

Pour mener à bien ce transfert, une société civile est créée pour réunir les capitaux nécessaires à l’achat du château et du parc qui l’entoure. Les artisans sont invités à souscrire une ou plusieurs des parts de 1 000 francs émises, parts qui rapporteront des intérêts.

L’inauguration officielle a lieu l’année suivante, le dimanche 21 août à 11 heures. Elle est suivie d’un banquet à l’hôtel Darmangeat (hôtel Balladins actuel) place aux Foires (place Jean-Moulin).

Aux côtés du président Martin, sont placés à la table d’honneur : Messieurs Alquié représentant le préfet, Rougeron président du conseil général, Roux conseiller général maire de Cusset, Meyzonnade, délégué par le maire de Moulins, Bossavy président honoraire de l’A.P.C.M.F, Ollier, président du secteur centre. Les présidents des chambres de métiers du Centre, M. Bauguil directeur départemental du travail, M. le commandant de gendarmerie font aussi partie des invités.

Le dessert est l’occasion des allocutions de Monsieur Martin, de Messieurs Berthet président de la chambre de métiers de l’Indre porte-parole du secteur du centre, Bossavy qui rappelle ses débuts d’artisan ébéniste, Rougeron, Alquié et Meyzonnade.

Monsieur Berthet, coiffeur de son état, est également animateur de plusieurs sections folkloriques du Berry. C’est pourquoi, l’après-midi se termine en chansons et par la déclamation par lui-même de deux de ses poèmes.

La tradition attribue la construction du château du Carriage à un riche étranger probablement dans la dernière moitié du XVIIIe siècle. Le château occupe une partie de l’emplacement de l’ancien jardin ducal dit les jardins-hauts où se trouvait aussi le potager des intendants. En 1760, le Carriage devint la propriété des Donjon de Saint-Martin, puis des Farjonnel.

Les locaux de la chambre de métiers et de l’artisanat sont toujours au même endroit.

Louis Delallier

1948, la chambre de métiers s’installe au Carriage
1948, la chambre de métiers s’installe au Carriage
Commenter cet article