Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Fête de Bellevue en juillet 1945

Publié le 16 Octobre 2014 par Louisdelallier

Fête de Bellevue en juillet 1945

La guerre a pris fin. Le 1er juillet 1945, le parc et le château de Bellevue à Yzeure accueillent une fête exceptionnelle organisée par le centre d’accueil et de libération des prisonniers de guerre et des déportés. Un spectacle cynégétique est annoncé avec chevaux, cors, meutes, gibier et flambeaux. Les inscriptions au tournoi de bridge de la soirée se font auprès du médecin-chef du centre, directeur du tournoi.

Avant la fête, le colonel Courtel, commandant du centre d’accueil et de libération des prisonniers de guerre et des déportés offre un repas aux autorités militaires ainsi qu’à plusieurs personnalités civiles dans une des salles du château. Le repas est entrecoupé de quelques animations dont un discours du colonel Joblin commandant de la subdivision militaire de l’Allier, prisonnier de guerre rapatrié en convalescence et un discours du colonel Courtel. Des poèmes de Jean-Marc Bernard et Aragon sont récités par un lieutenant et plusieurs airs de chasse sont interprétés par les cors du Rallye bourbonnais en tenue de chasse.

Les habitants se pressent pour assister ou participer aux différentes attractions. Le clou de la fête est bien entendu le spectacle cynégétique qui se déroule aux flambeaux commenté au micro par un animateur.

Les scouts de Monsieur Génermont brandissent les flambeaux. Pendant ce temps, les chiens aboient, des coups de feu sont tirés et deux sangliers sont tués. Ils sont ensuite dépecés pour être vendus aux enchères à partir de 22 heures. On note quelques dégâts dans le parc…

La soirée se poursuit par le tournoi de bridge et un grand bal où l’affluence est forte. Au stand de Paquita, célèbre cartomancienne du moment, l’avenir est révélé aux amateurs de sciences occultes. Pour récolter des fonds, des objets rares sont mis aux enchères à l’américaine au cours desquelles chaque enchérisseur verse immédiatement la différence entre la surenchère proposée par lui et l'enchère précédente. Le buffet propose des pâtisseries et des boissons à la vente. La fête bat son plein jusqu’à 5 heures du matin.

Louis Delallier

Commenter cet article