Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Rallye des véhicules au gazogène en juin 1937

Publié le 15 Mars 2015 par Louisdelallier

Entre 1921 et 1939, l’Automobile Club de France, l’Office national des recherches et inventions et la Direction générale des Eaux et Forêts sont très actifs dans la promotion de l’utilisation du gazogène pour le fonctionnement des véhicules en remplacement de l’essence. Le bois, le charbon de bois principaux combustibles utilisés par le gazogène font l’objet de congrès et de concours. Les performances des véhicules équipés de gazogènes participant à des rallyes sont analysées. Les principaux arguments avancés sont le coût moindre de la matière première (jusqu’à moins 50%), la quantité des ressources françaises en bois, donc une réduction des importations et l’indépendance procurée en cas de guerre. En février 1936, le maréchal Pétain montre son enthousiasme après avoir assisté à une démonstration technique.

En juin 1937, la ville de Moulins est concernée par cet engouement. En effet, l’Automobile club du centre regroupant les départements du Loiret, du Cher, de l’Indre, de la Nièvre et de l’Allier a préparé un rallye de 1 200 km dirigé par M. Dubois de la Sablonnière de Bourges, délégué de l’Automobile club du centre. A l‘occasion des passages dans les villes préfectures, seront proposées des conférences et des visites.

Le 19 juin à 13 heures, ont lieu la vérification et la pesée des véhicules à côté de la halle au blé de Bourges. Les véhicules engagés prennent la route les quatre jours suivants à 6 heures pour quatre circuits différents aux étapes minutées :

Bourges-Orléans-Bourges

Bourges-Nevers-Bourges

Bourges-Châteauroux-Bourges

Bourges-Moulins-Bourges

C’est donc le vendredi 23 juin à partir de midi place aux Foires (place Jean-Moulin) que le rallye s’arrête à Moulins. Jean Sabatier, Moulinois, est concerné au premier chef car il a mis au point après des années d’étude un appareil breveté et distribué en exclusivité pour la France par la société La Lilloise filiale de la société Decauville. Deux voitures de tourisme (Une Hotchkiss 12 CV conduite par M. Demerson de Nevers et une autre de 20 CV conduite par M. Sabatier lui-même) et un camion Latil sont équipés avec le gazogène Sabatier. Messieurs Sabatier et Demerson recevront un premier prix dans leur catégorie et une médaille en or.

Parmi les autres concurrents, on remarque, plusieurs voitures Panhard, des cars dont un Berliet de 27 places, des camions dont un Renault de 2 tonnes et trois camions militaires de Fontainebleau.

A 12h 30, l’hôtel Darmangeat accueille pour un vin d’honneur Messieurs d’Origny, Petitjean, Robert, Mazurier, Gerboud de l’’Automobile club du centre, M. Dubois de la Sablonnière de Bourges délégué de l’Automobile club du centre organisateur et directeur du rallye, M. J. de La Geneste, Messieurs Turc et Armilhon inspecteurs des eaux et forêts à Moulins, M. Bastard garde général des eaux et forêts, M. Lançon commandant de gendarmerie, M. Thuret de Cérilly délégué du comité de préservation des forêts.

À 15 h à l’Université populaire, M. Turc précédemment cité fait une conférence sur l’utilisation du gaz de bois avec à ses côtés M. Alasnier vice-président de l’association générale des producteurs et reboiseurs français et M. Damelon secrétaire général de la préfecture.

Le lendemain, samedi 24 juin, après un défilé des véhicules dans les rues de Bourges, un vin d’honneur de clôture est servi à l’aérogare. Les récompenses sont remises sous la présidence d’André Liautey sous-secrétaire d’Etat à l’agriculture entouré du préfet du Cher, de M. de Mierry conservateur des eaux et forêts à Bourges et et M. Lucas-Girardville président de la commission technique de l’A.C.F. Le Moulinois, Jean Sabatier reçoit sa médaille de M. Laudier sénateur-maire de Bourges.

Louis Delallier

Commenter cet article