Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Arsène Lapin à Moulins

Publié le 16 Mars 2016 par Louisdelallier

On va s’amuser à Moulins comme on s’est amusé dans d’autres villes françaises dont Vichy et Nevers l’année précédente. L’équipe de la société parisienne « l’essor cinématographique français » s’installe en mai 1925 dans les rues et les magasins pour tourner l’épisode moulinois d’Arsène Lapin contre Loufock Holmès (personnages de roman crées par Pierre-Henri Cami humoriste écrivain).

Ces petits films présentent un intérêt pour la population locale car ils font appel aux gens et commerçants du lieu choisi. Jean de May qui est tout à la fois auteur du scénario, metteur en scène et acteur s’est entouré de Victor Morin qui a participé au tournage de « L’Atlantide » en 1921 en qualité de photographe et de Charles Rigault, acteur.

Le 13 mai, on procède à la sélection des jeunes figurants au Palace-cinéma, avenue Théodore-de-Banville, entre 18 et 19 heures.

Les prises de vue commencent le vendredi 15 à 9 heures, devant la maison Gallice rue d’Allier. Ensuite l’équipe se retrouve à 10 heures à la bijouterie Artault rue de l’Horloge, à 11 heures au hall de la chaussure rue Régemortes, à 14 heures dans la grande maison de blanc de la rue d’Allier, à 15 heures à l’épicerie Grelot et à 16 heures au magasin d’ameublement Buvat à l’angle des rues Paul-Bert et Gambetta. Des scènes sont tournées devant la salle des dépêches du journal Paris-Centre, place d’Allier. Le dimanche dans la matinée, c’est le tour du grand garage Paris-Lyon. L’après-midi est consacré au tournage d’un gymkhana automobile sur les cours.

Et jeudi 28 mai, enfin, les spectateurs découvrent, au Palace-cinéma, le film achevé où chacun essaie de reconnaître quelqu’un ou un endroit familier plutôt que de suivre l’histoire semble-t-il peu originale. Charley Rigault/Loufock Holmès, fraîchement arrivé de Londres à Moulins, aperçoit aussitôt son ennemi Arsène Lapin/Jean de May et le suit à la trace dans les magasins de Moulins. Le scénario est à peu de choses près le même pour tous les films de cette série.

Louis Delallier

Commenter cet article