Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Jean-Baptiste ou Félix ?

Publié le 6 Mars 2016 par Louisdelallier

The Sun 18 janvier 1895

The Sun 18 janvier 1895

En janvier 1895, Jean-Baptiste Faure (1830-1914), Moulinois d’origine, a déjà accompli une belle carrière. Chanteur d’opéra issu du conservatoire de Paris, titulaire d'un premier prix de chant et d'un premier prix d'opéra-comique, il est recruté par l’Opéra-comique en 1852. Il est à l’affiche de l’Opéra de Covent-Garden à Londres en 1860 et entre à l’Opéra de Paris l’année suivante. Il donne des cours au conservatoire de 1857 à 1860, écrit deux traités sur le chant : La Voix et le Chant (1886) et Aux jeunes chanteurs (1898), compose également des mélodies religieuses. C’est lui qui rend populaire Minuit, Chrétiens d’Adolphe Adam, créé à Noël 1847, en le mettant au programme de tous ses récitals par la suite.

Cette notoriété explique sans doute pourquoi, The Sun, journal new yorkais du 18 janvier, publie son portrait avec comme légende « president Félix Faure », ni plus ni moins ! Un Faure pour un autre. En effet Félix Faure vient d’être élu président de la république française la veille.

Louis Delallier

Jean-Baptiste Faure (photo sépia) - Félix Faure (photo noir et blanc)
Jean-Baptiste Faure (photo sépia) - Félix Faure (photo noir et blanc)

Jean-Baptiste Faure (photo sépia) - Félix Faure (photo noir et blanc)

Commenter cet article