Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Noëls d'antan

Publié le 23 Décembre 2016 par Louisdelallier

Noëls d'antan

La coutume veut que, du 24 novembre au 22 décembre, des jeunes gens déambulent dans les rues et s’arrêtent de porte en porte pour chanter, deux par deux, des Noëls. La plupart d’entre eux sont des saccarrauds, nom donné aux jardiniers du faubourg Chaveau, actuel quartier de la rue de Decize. A la fin de leur chant, ils déclament :

Réveillez-vous, gens de bien,

Nous n’avons pas chanté pour rien.

Un sou marqué, dans notre gousset

Noël, Noël, Noël !

 

Le 23 décembre, à 20 heures, tous se retrouvent au pied de la croix située à l’angle de la rue du Sommeil et de la rue de Sainte-Catherine, malgré le froid, la neige, pour entonner gravement quelques autres chants religieux. La tradition respectée, ils peuvent faire un bon dîner payé avec l’argent récolté au cours de leur mois de sérénades.

Mais en 1866, Pierre Martin Dupoyet, maire de Moulins interdit cette coutume de Noël.

Louis Delallier

Commenter cet article

alexandre Cornieux 23/12/2016 20:49

très bel article plein de nostalgie .Quel dommage que cette belle tradition ne soit plus...