Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Au début du siècle dernier, le raccommodeur de parapluies moulinois

Publié le 14 Février 2017 par Louisdelallier

A une époque où le parapluie est encore un bien précieux, il importe de le conserver le plus longtemps possible. Pour cela, il faut recourir à un spécialiste. A Moulins, comme dans beaucoup d’autres endroits, le raccommodeur de parapluies œuvre dans la rue où il passe ses journées depuis son enfance. On sait qu’il loge inconfortablement du côté des tribunes de l’hippodrome et qu’il n’a pas de quoi manger à sa faim tous les jours. Les enfants, parfois, partagent leur « quatre heures » avec lui et n’osent pas lui faire de farces alors qu’ils ne s’en privent pas avec les autres gagne-petit.

« On raccommode les parapluies » s’écrie-t-il pour attirer l’attention des passants qui, pour 10 sous, peuvent faire changer une baleine, et pour 20 sous peuvent faire repriser la toile abîmée.

Il se distingue d’autres marchands de la rue par un ruban jaune et vert à la boutonnière du veston qu’il porte constamment. C’est un ancien légionnaire qui compte plusieurs campagnes militaires et quelques blessures encore visibles. Personne ne semble connaître son nom.

 

Louis Delallier

Commenter cet article