Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Concours de ballons au Pré Bercy en juin 1921

Publié le 14 Mars 2017 par Louisdelallier

Concours de ballons au Pré Bercy en juin 1921

Le Football club moulinois, présidé par monsieur Magnaval, organise une fête sportive (100 mètres, disque, 4 500 mètres, saut à la perche, 3 000 mètres relai à l’américaine, saut en longueur avec élan, etc.) pour venir en aide aux régions libérées. La guerre est terminée depuis moins de trois ans et la reconstruction s’annonce coûteuse.

Les enfants sont invités à apporter leur contribution en participant à un concours de ballons qui seront lâchés le dimanche 26 juin. Les engagements sont ouverts le 18 juin au siège du Courrier de l’Allier contre deux francs. Le jour J, les ballons sont distribués dans la cour de monsieur Galinotti aux Gâteaux. Y est attachée une carte nominative pour chaque concurrent.

A 14h 45 comme prévu, monsieur Chatron, du comité des fêtes, ordonne un « lâchez tout » sonore aux enfants regroupés devant lui. Les jeunes pensionnaires des orphelinats et des hôpitaux ont à charge de s’occuper des ballons des enfants absents. Le vainqueur du concours sera celui dont le ballon aura été retrouvé à la plus grande distance de Moulins. Le F.C.M. offrira une timbale, un couvert et un rouleau de serviette en plus des lots donnés par les commerçants Buck (pâtisserie), Delaume (chemiserie), Leturcq (marchand de tissu), Place (librairie), Nagelsein (vente de tissu), Godfroy (bazar), Chatron (mercerie-lingerie-confection), Calondre (pâtisserie), Brosset (librairie), les Nouvelles galeries et le Palais du vêtement.

 

Les ballons portent tous un nom sorti de l’imagination de leur propriétaire. En voici la liste étonnante :

Anonyme C. : Amitié II

Anonyme C. : Amitié III

Anonyme B. : Alphonse 1er (hôpital général)

Anonyme : Espérance

Anonyme : Étoile filante

Anonyme : Alphonse II (Ces six premiers ballons ont été achetés pour les orphelins)

André : Sévigné

Monique : Minerve

Hélène Alexandre : Frivole

Edgar Arbouys : Rugby

Paul Auclair : Pain chaland

Andrée B. : Dédette

Georges B. : Danseur

Françoise Barra : Framboise

Jean Barra : Coquelicot

Marguerite Barra : Poum

Georgette Barnier : Passe-partout

Hélène Belin : Ginette

Yolande Bertoin : Sainte-Hélène

Pierre Billardon : Lauzanne

Denise Bougain : Sans arrêt

Lucienne Bougain : Va loin

Ernest Breduge : Le triomphant

Lily Breugnon : Qui s’y frotte s’y pique

Joseph Briat : Les trois couleurs

Lydie Bullion : Louis XII

Marcelle Bullion : Kinine

André Burlaud : Montgolfier

André Bussière : Le terrible

Renée Butin : Le Vengeur

Hugues Buxerolles : Leda

Jacques Cagnat : Toto

Roger Cagnat : Bébé

Louis Charmillon : Le F.C.M et Diable-au-corps

Marguerite Charron : Gadzarts

Madeleine Chatron : Jacquemart

Robert Costet : Le papillon vert

Marcel Costille : Libellule

France Dalia : La Savoie

Alfred Dauphin : Le Gaulois

Jeanne Dauphin : L’Arverne

Marcel Dautun : Le Verjo

Raoul Debrenne : Raoul de Brenne

Jacqueline Delaume : Victoire

Renée Delaume : France

Marguerite Desboutin : Le Coucou

Pierre Dotelin : Le Maréchal

Suzanne Dubost : Le Riquet

Renée Dumas : La belle jardinière

Georges Dupoux : Rallye bourbonnais

Marguerite Dupoux : La tempête

Raymonde Dussard : Chouquette

Jacques Fabrègues : Le raton volant

Robert Favier : Sans peur

Henriette Faye : La Fayette

Maurice G. : Le Dauphinois

Jacqueline Godfroy : Lili

Jacques Golliard : Quo vadis

Pierre Gourbeix : L’oiseau terrible

Renée Grandmongin : Vol-au-vent

Robert Guilleautot : Pax

Denise Henry : Charlot

Claude Josselme : Le Pierrot

Gilberte Lamapet : Gutenberg

Yvette Larivaud : Zim-boum

André Lavabre : Maréchal Pétain

Thérèse Leclerc : L’éclair

Xavier Leclerc : Foch

Marie-Louise Leduc : Pinard

Suzanne Léveillé : Le Phoebe

Marguerite Léveillé : Simonette

Andrée Lhostal : Sarkol

François L’Orsa : Bois Fumin

Pierre Lucas : Vermicelle

Renée Lucas : Bonne meringue

Renée Malleret : Tentation

Charles Marc : Chipolata

Madeleine Marc : Crépinette

Henri Marconnet : Riri

Pierre Marconnet : Bébé II

Jean Matron : Noriam

Charles Méténier : Tartempion

Jean Myoux : Kiki

André Myoux : Dédé

Lucien Naumain : Le zénith

Antonin Neury : Diabolo

Jeanne Neury : Victorieux

Dima Niel : Bromure

Suzanne Nouhen : Pas pressé

Fernand Noyer : Le Myra

Jean Parouty : Tim

Renée Petitet : France

Simone Petitville : Gibert

Raymond Planat : Mécano

Henri Poulet : Poulo

Odette Poulet : Choupette

Marie-Josèphe Ray : Le Berrichon

Anne-Marie Renaud : Mascotte

Jean Renaud : Djinn

Marguerite Renaud : Printemps

Robert Reysset : Le Rys

Valentine Ridet : Tintin

Denise Rivet : Le Zivet

Simone Rivière : Iodure

Odette Rochard : Garibaldi

Marguerite Rondet : Tommy

Alice Roumeau : Poupette

André Roux : Arc-en-ciel

Camille Sales : Papillon rose

Marie Saulnier : L’invincible

Simone Spanent : L’alouette

Jeanne Surel : Joko

Armand Taque : Le sourire

Henri Tortel : Minimum

Jean Tortel : Maximum

Danièle Vaissière : La patrie

Totor Verrier : Réveil matin

Jean Vézelas : Vive la France

Michel Vézelas : Le rapide

Jeanne Vidard : T’en fais pas

Madeleine Vidard : Ma nénette

Auguste Vigier : Le Nune

Lucien Vigier : Nouné

Paul Vigier : Le Guinon

Marc Vivier : Le redoutable

Robert Vivier : L’indomptable

Joseph Voisin : Saint-Doux

 

Le 2 juillet suivant, le comité d’organisation du concours constate déjà les retours de :

Gibert (Simone Petitville)

Le Zivet (Denise Rivet)

Bromure (Dima Niel)

Qui s’y frotte s’y pique (Lily Breugnon)

Passe-partout (Georgette Bernier)

Étoile filante (anonyme)

Sans peur (Robert Favier).

 

Le 4 août, les vingt-cinq lauréats sont désignés :

1 - Marie Saulnier avec L’invincible tombé à Messanges, arrondissement de Dijon, à environ 160 km de Moulins. Joannet Chamillet de Messanges recevra un mandat de 10 francs pour avoir renvoyé la carte ayant atterri le plus loin de Moulins.

2 - Andrée Lhostal : Sarkol à 69,25 km

3 - Denise Rivet : Le Zivet à 61,5 km

4 - Suzanne Dubost : Le Riquet à 60 km

5 - Simone Petitville : Gibert à 59,5 km

6 - Lily Breugnon : Qui s’y frotte s’y pique

7 - Georgette Bernier : Passe-partout

8 - Gilberte Lamapet : Gutenberg

9 - Dima Niel : Bromure

10 - Anonyme : Étoile filante

11 - Hôpital général : Alphonse 1er

12 - Anonyme : Espérance

13 - Andrée B. : Dédette

14 - Madeleine Chatron : Jacquemart

15 - Robert Favier : Sans peur

16 - Jeanne Neury : Victorieux

Aux environs de Moulins :

17 - Charles Marc : Chipolata

18 - Marie-Josèphe Ray : Le Berrichon

19 - Jean Myoux : Kiki

20 - Robert Guilleautot : Pax

21 - Renée Malleret : Tentation

22 - Henri Poulet : Poulo

23 - Jacques Fabrègues : Le raton volant

24 - Marguerite Rondet : Tommy

25 - Paul Vigier : Le Guinon

 

Peut-être certains lecteurs auront-ils repéré le nom de l’un de leurs aïeux et auront-ils pu se l’imaginer heureux de voir son ballon s’envoler et très impatient à l’idée d’un retour possible de sa carte à Moulins.

 

Louis Delallier

Commenter cet article