Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Les bains dans l'Allier à Moulins étaient réglementés

Publié le 12 Mai 2017 par Louisdelallier

Les bains dans l'Allier à Moulins étaient réglementés

Administrer une ville traversée par une rivière contraint les responsables municipaux à l'application de mesures de sécurité spécifiques. C'est ainsi que chaque année, à l’arrivée de l’été, un arrêté municipal du 28 juin 1830 est remis en vigueur.

Par exemple en juin 1901, on peut lire dans la presse ce rappel des règles :

Il est interdit de se baigner dans l’Allier du pont Régemortes jusqu’au cours de Bercy sur la rive droite et jusqu’à la hauteur de la gare aux bateaux sur la rive gauche ; à l’amont jusqu’au chemin de la Font-Vinée sur la rive droite et jusqu’à l’extrémité du chemin de halage de la brasserie sur la rive gauche. Exception : après 20h 30, possibilité est donnée de se baigner à l’aval du pont face à la rue des Pêcheurs. Mais, la baignade est toujours interdite à quelque heure que ce soit entre la rue des Pêcheurs et le pont ainsi que sous les arches.

Tout baigneur doit se vêtir d’un caleçon quel que soit l’éloignement du rivage.

La baignade est interdite entre 22 heures et 4 heures.

Il est interdit de pousser des cris de détresse ou d’appeler au secours s’il n’y a pas de danger réel au point d’avoir besoin de moyens de sauvetage.

Des poteaux indiquent les endroits interdits.

Un bateau gouverné par un marinier exercé à la natation se trouve tous les jours de 4 heures à 8 heures du matin et de 17 heures à 22 heures dans la partie la plus fréquentée par les baigneurs pour les secourir en cas de danger.

Une boîte fumigatoire munie des appareils et médicaments propres à administrer les premiers secours aux personnes asphyxiées par la submersion est mise à disposition du marinier en attendant le médecin.

Des contraventions seront dressées et déférées au tribunal compétent.

Monsieur le commissaire de police est chargé d’assurer l’exécution du présent arrêté.

 

Depuis de nombreuses années, la baignade est interdite dans l’Allier à Moulins par arrêté municipal. Les noyades relatées dans la presse au cours du siècle dernier montrent, s’il en était besoin, que s’amuser dans l’Allier est une prise de risque compte tenu notamment de l’instabilité du sol.

 

Louis Delallier

Commenter cet article