Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

La fontaine Desaix de Riom est passée par Moulins le 21 avril 1906

Publié le 29 Juin 2017 par Louisdelallier

Fontaine Desaix, état actuel

Fontaine Desaix, état actuel

Encore un évènement attendu par les Moulinois. La fontaine parisienne érigée en l’honneur du général Desaix est en route pour Riom et va passer par Moulins. Le général Desaix est né au château d’Ayat dans le Puy-de-Dôme, le 17 août 1768, et mort au cours de la  bataille de Marengo le 14 juin 1800.

Un camion automobile de 24 chevaux, pavoisé de drapeaux bleu blanc rouge, transportant la sculpture de 5 000 kg, part de la place de la Concorde à Paris, le jeudi 19 avril à midi. La première étape passe par Melun, Fontainebleau et Montargis. La deuxième comprend Cosne et Nevers au cours de laquelle des adhérents de l’Automobile-club du Centre l’escortent. Son arrivée à Moulins est annoncée vers 7 heures le samedi. Les curieux attendront toute la journée et certains prendront même leur bicyclette pour se rendre à Villeneuve (à 12 km au nord de Moulins) espérant trouver en chemin le convoi dont la vitesse est de 15 km/h.

Enfin, 19 heures sonnent à Jacquemart quand monsieur Desson, capitaine de route de l’Automobile-club d’Auvergne, réceptionne l’équipage et son chargement. Les badauds sont encore nombreux place d’Allier, mais ils ne voient pas les deux statues de pierre réunies, représentant la France en guerrière et le général Desaix, la tête surmontée d’une couronne de lauriers.  Elles sont enfermées dans une caisse en bois. Toute la nuit, elles restent sous la surveillance d’agents de police qui se relayent deux par deux.

Le dimanche, de bon matin, elles prennent la direction de Riom avec un arrêt prévu à Gannat où des membres de l’Automobile-club d’Auvergne et la municipalité l’accueilleront. Mais le programme est interrompu brutalement par un incident à Chemilly. Un vilebrequin du moteur cède au passage d’un caniveau et immobilise le camion jusqu’au mercredi suivant. Il est mis à l’abri dans une ferme.

La fontaine est inaugurée le dimanche 22 juillet en présence d’Eugène Étienne, ministre de la guerre, Paul Chautard président du conseil municipal de Paris et Étienne Clémentel, maire de Riom (de 1904 à 1936).

Elle est due à l'architecte Charles Percier. Sa décoration sculptée est l’œuvre d’Augustin Félix Fortin. Elle est inaugurée à Paris, place Dauphine en 1803 par le Premier Consul, à la date anniversaire de la bataille de Marengo. Elle est démontée en 1874 au moment de la restructuration de la place et conservée dans les magasins de la ville de Paris à Auteuil. Un temps, il fut question de la réédifier place Dauphine avant que la décision de transférer sa partie supérieure à Riom ne soit prise sous l’influence d’Étienne Clémentel. Cet homme politique d’influence sous la Troisième république, ministre à plusieurs reprises, est natif de Clermont-Ferrand.

 

Louis Delallier

Commenter cet article

alexandre Cornieux 01/07/2017 07:36

Merci pour ce bel article