Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Un championnat de vélos-cars disputé à Moulins en juin 1945

Publié le 10 Juin 2018 par Louisdelallier in Fêtes, Sport

Vélo-car parisien en 1942

Vélo-car parisien en 1942

Un encart dans la presse locale annonce le premier championnat de vélos-cars* sous le patronage du quotidien Valmy. On le doit à Fabrice Guarino, propriétaire des véhicules. Monsieur le maire de Moulins, Henri Gromolard, préside la rencontre. On note aussi la présence de quelques conseillers municipaux et d’Armand René, célèbre mécène sportif du moment.

 

A 11 heures, le dimanche 3 juin, les vélos-cars sont alignés devant le café Terminus (face à la gare). Une employée de Valmy donne le départ d’une course autour du jardin de la gare en 20 tours, soit 15 km. Chaque conducteur doit tracter, en plus, une charge de 10 kg. La foule est au rendez-vous.

Un haut-parleur installé par Jean Martin (magasin de T.S.F. 35 rue d’Allier) facilite le suivi des prouesses des engagés. Bouraly prend la tête à la faveur d’un virage, mais René Barbatte du F.C.M. exécute une remontée exceptionnelle qui lui permet de remporter la victoire. Bouraly termine deuxième devant Faure et Bidot.

La même jeune fille remet une gerbe et une coupe au vainqueur avec lequel elle effectue un tour d’honneur dans le vélo-car. On note le geste de René Barbatte qui dépose les fleurs au pied du monument aux morts.

 

Un vin d’honneur conclut la manifestation.

 

Louis Delallier

 

 

*Le premier vélo-car ou vélo-taxi vu dans Moulins est celui de Fabrice Guarino, en août 1942. Il en fait la promotion près de la poste (actuel Sésame) avenue Théodore-de-Banville. L’essence manquant, il faut trouver un nouveau moyen de transport qui s’avère quelque peu rudimentaire et inconfortable. Monsieur Guarino possède quatre vélos-taxis à la carrosserie beige et aux roues et pare-boues vert-bouteille. Les trois autres conducteurs sont René Morlat, Eugène Rémy et Angel Naval. On peut réserver par téléphone (au 5, Grand café place d’Allier, et au 124, café Terminus face à  la gare). Des arrêts sont possibles pendant une même course qui ne doit pas durer plus de vingt minutes. Les tarifs sont votés en conseil municipal. On verra même une noce se déplacer en vélos-taxis courant septembre.

 

 

 

Commenter cet article