Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Mars 1906, banquet maçonnique à Moulins

Publié le 29 Février 2020 par Louisdelallier in Banquets

Rue Charles-Rispal (photo Louis Delallier)

Rue Charles-Rispal (photo Louis Delallier)

Le dimanche 4 mars 1906, tout ce que l’Allier compte, ou presque, de francs-maçons, se hâte vers la Loge de la rue Gaston (actuelle rue Charles-Rispal) pour un dîner d’ordre. Le décor de fête est dû au concierge, monsieur Diot, également conseiller municipal.

Ils sont 117, venus de Moulins et ses environs, de Montluçon, Vichy, Lapalisse, etc., à être accueillis par monsieur Nodière, économe des hospices de Moulins, qui préside la soirée. Parmi eux, Henri Péronneau, fondateur de la loge « L’Equerre » de Moulins*, avocat et conseiller général,  Marcel Régnier, propriétaire du Progrès de l'Allier, alors député, Verne, Minier.

Au dessert, les toasts sont chaleureusement applaudis. La fin des agapes est sonnée à 22h 30, ce qui laisse le temps aux convives de se répandre en ville par petits groupes dans les cafés, leur cercle et les concerts de la ville.

Voici leur menu :

Potage brunoise

Brochet sauce tartare

Filet de renne sauce poivrade

Timbale maréchal

Petits pois bonne femme

Pintade rôtie cresson

Salade

Jambon d’York

Bombe glacée

Dessert

Café et liqueurs

Vins du pays

Champagne

 

Cette maison de la rue Gaston a fait l’objet d’un article dans La Croix du 6 novembre 1905. Il y est question de la maison mystérieuse dont la façade est ornée d’un triangle symbolique. Le journaliste a glané quelques informations comme la présence de trois acacias plantés en triangle dans la cour et le filtrage excessif de la lumière extérieure. Il en profite pour faire le procès de la société franc-maçonnique moulinoise, ce qui ne surprend pas compte tenu de ses engagements professionnels dans un quotidien catholique.

 

Louis Delallier

 

*Loge du Grand Orient de France fondée en 1887, toujours en activité.

 

Commenter cet article

Jeannette. 14/03/2020 21:52

Où se trouve cette plaque de soupirail ? Il me semble la connaître... Boulevard de Courtais ? En tous cas BRAVO pour cette merveilleuse intuition... Il s'agit bel et bien de compas symbolisant les francs-maçons.

alexandreCornieux 29/02/2020 11:43

Article de circonstance et .·. à la veille d'une nouvelle année .

Louis Delallier 05/03/2020 09:01

Pertinente remarque ! J'essaie de faire coïncider certains articles avec l'actualité qu'elle soit corporatiste ou générale. J'ai comme ça en cours une recherche sur l'épidémie de typhus à Moulins au début du XIXe siècle.