Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Le rallye de Monte-Carlo à Moulins en 1949

Publié le 3 Août 2013 par Louisdelallier

Le Rallye de Monte-Carlo a pour origine la rivalité entre Monte-Carlo et Nice, ville d'arrivée de la course cycliste "Paris-Nice" et organisatrice d’un carnaval renommé qui attire une riche clientèle. Monaco décide alors de créer une course automobile pour contrebalancer la réussite touristique de Nice. La première édition du rallye de Monte-Carlo a lieu en 1911. Le départ s’effectue de plusieurs grandes villes européennes. Chaque équipe engagée effectue un parcours précis depuis sa ville de départ pour atteindre un point unique avant de gagner Monte-Carlo. Les voitures sont des modèles de tourisme et l’élégance fait partie des critères de réussite .

Après une interruption de 10 ans, les organisateurs de la 19e édition de 1949 décident la mise en place d’un règlement plus simple. Les départs de différentes villes sont conservés, mais les trajets sont modifiés pour atteindre la même longueur de 3.200 km. L'un des concurrents part de Monaco pour y revenir après un parcours à travers l'Europe. La moyenne imposée est de 50 km/h. Le concours d'élégance devient facultatif.

Affiche du premier rallye de Monte-Carlo

Affiche du premier rallye de Monte-Carlo

203 concurrents français et étrangers prennent le départ de ce circuit de 3 200 km.

26 viennent de Lisbonne, 2 de Prague, 47 de Glasgow, 45 de Stockholm et 4 d’Oslo, 75 de Monte-Carlo, 4 de Florence.

Le mercredi 26 janvier 1949, le rallye de Monte-Carlo est de passage à Moulins.

Monsieur Mathieu propriétaire de l’agence Ford de Moulins, rue de Lyon, met à la disposition de l’automobile-club du centre et des concurrents ses locaux et ses ateliers afin que tous gardent un bon souvenir de Moulins

Les voitures s’arrêtent à Nevers où elles sont garées square Jean Desvaux pour le pointage officiel. La première voiture arrivée à Nevers est la 63, une Delahaye venant de Lisbonne conduite par Dufour et Strich.

A Moulins, la première voiture passe avec une heure de retard sur l’horaire prévu. Peu de spectateurs restent jusqu’à la fin. En effet, la dernière voiture arrive vers 4 heures du matin et aucune ne s’arrête au pointage qui n’est qu’officieux. Parmi les premières voitures à traverser Moulins, on remarque la 63, citée plus haut, et la 36, une Hotchkiss Grégoire qui est celle des vainqueurs de 1939, Jean Trevoux et Marcel Lesurque. Ils remporteront l’épreuve cette année-là encore. Les équipages se dirigent vers Lyon. Il leur reste encore 680 km de course avant Monte-Carlo. Les Simca, Renault, Delage sont très appréciées pour leur ligne.

Louis Delallier

Les vainqueurs de 1949, Jean Trévoux et Marcel Lesurque

Les vainqueurs de 1949, Jean Trévoux et Marcel Lesurque

Commenter cet article