Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Le téléphone à Moulins en 1947

Publié le 27 Avril 2013 par Louisdelallier

Nous sommes en septembre 1947.

L’extension du réseau urbain saturé s’avère nécessaire. En effet, il est pratiquement impossible d’obtenir une demande d’abonnement au téléphone à Moulins. C’est une situation générale en France où la pénurie de matériel se fait encore sentir.

De très nombreux centraux ont été détruits pendant la guerre. La France en compte plus de quatre-vingts dont de très importants comme Cherbourg, Le Havre, Montpellier. Les installations de Normandie ont toutes dû être remises en état et le personnel des PTT par solidarité a délégué des employés en renfort pour les régions sinistrées. 150 bureaux détruits en partie ou totalement dans le Nord, le Pas-de-Calais et l’Est ont été prioritaires.

Pour calculer le nombre de numéros de téléphone nécessaires dans une ville, on divise le nombre d’habitants par cinq. C'est un chiffre théorique qui est souvent supérieur aux besoins.

Pour Moulins, une installation de 2 800 numéros est prévue alors qu’il n’en existe que 1 600 en service. Donc, toutes les demandes devraient pouvoir être satisfaites.

Mais, 200 personnes demandent avec insistance l’installation du téléphone.

Une première tranche de travaux à Moulins comporte l’extension du réseau aéro-souterrain. La capacité en sera doublée par la pose de câbles. Une entreprise de Clermont-Ferrand a déjà préparé le terrain rue de Bourgogne. Les principales rues de la ville sont concernées. Il faudra compter deux ou trois mois pour voir le bout de ces travaux.

Louis Delallier

Le téléphone à Moulins en 1947
Le téléphone à Moulins en 1947

A la poste, située à l’angle de l’avenue Théodore-de-Banville et de la rue Berthelot, des transformations importantes sont déjà réalisées pour recevoir les nouvelles installations. Le premier étage sera entièrement réservé au central téléphonique après transfert du télégraphe à l’étage supérieur.

L’extension complète du téléphone à Moulins devrait être terminée au cours de l’année 1948.

Commenter cet article