Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Timbres-primes dans l'épicerie moulinoise

Publié le 3 Mai 2013 par Louisdelallier

En octobre 1949, les timbres-primes d’avant-guerre de couleur verte réapparaissent chez certains détaillants épiciers moulins.

Les clients sont satisfaits de ce retour qui leur permet de se procurer des objets très divers qu’ils peuvent choisir dans un catalogue de 174 articles sans coût supplémentaire pour eux. En effet, un timbre est remis par tranche de vingt francs d’achat de café, chocolat, pâtes, parfumerie, textile, vins cachetés etc.

Contre un collecteur plein, soit 100 timbres, il est remis au client une timbale en aluminium ou quatre verres gobelets ou un contre porte-habit.

La gamme de primes concerne la lingerie, l’émail, le galvanisé, l’aluminium, la coutellerie, la verrerie, la faïence, les articles de ménage etc.

Le cadeau qui a le plus de valeur est un service de table de six serviettes. Une nappe vaut 74 collecteurs., c'est-à-dire 7 400 timbres. On trouve ensuite des tapis marocains, des lessiveuses, des pots à feu en aluminium, des services à café, à liqueurs et à porto, des ensembles pour lits d’enfants, des paires de rideaux.

Cette reprise après dix ans d’interruption intervient pour aider le commerce à repartir. Il est à noter que les petits épiciers doivent payer leurs timbres à leurs fournisseurs, mais n’augmentent pas le prix des marchandises vendues dans leur boutique.

Louis Delallier

Commenter cet article