Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le grenier de mon Moulins

Histoire de Moulins (Allier) et anecdotes anciennes

Août 1931 : Le cinéma parle à Moulins pour la première fois

Publié le 25 Janvier 2017 par Louisdelallier

Août 1931 : Le cinéma parle à Moulins pour la première fois

Le 6 août 1931, les Moulinois peuvent lire dans la presse locale que leur cinéma Le Palace, avenue Théodore-de-Banville, va fermer pendant quelques jours pour un embellissement de la salle et surtout sa transformation en vue de la projection de films parlants.

Cette nouveauté technique est apparue en 1927 avec le tout premier film sonore Le chanteur de jazz, sorti aux États-Unis qui n’est pas, à proprement parler, c’est le cas de le dire, un film parlant, mais plutôt un film musical avec de rares dialogues.

Le mardi 11 août, le progrès arrive à Moulins en témoigne la présentation du Chemin du Paradis un succès parisien parlant et chantant. Ce film franco-allemand (Die drei von der Tankstelle) réalisé par Wilhelm Thiele et Max de Vaucorbeil est sorti en Allemagne le 15 septembre 1930 et en France le 14 novembre suivant. Il est à noter qu’il sera interdit en Allemagne par les autorités nationales-socialistes à partir du 1er octobre 1937. Parmi les acteurs, on peut citer Henri Garat et Lilian Harvey. Avoir un bon copain, une des principales chansons du film devient très vite un « tube ».

Les passants peuvent d’ailleurs entendre certaines des chansons du film diffusées devant le Palace. Du 11 au 16 août, chaque séance quotidienne fait le plein de spectateurs.

L’Artistic, place Garibaldi, est en travaux également. Ne pouvant pas être en reste, il annonce un film parlant à partir du 15 août, Le Mystère de la villa rose, film français réalisé par Louis Mercanton et René Hervil, sorti en 1930, avec Simone Vaudry et Héléna Manson. Mais pour des raisons inconnues, la projection du Mystère de la villa rose est remplacée par celle de Sous les toits de Paris avec Albert Préjean, film franco-allemand lui aussi, réalisé par René Clair dont c’est la première œuvre parlante. Chaque séance est précédée des actualités parlantes de la Fox Movietone, à 15 heures et 20h45.

Louis Delallier

Commenter cet article